Le HCSF recommande aux établissements de crédit français de resserrer les conditions d’octroi des prêts immobiliers

Alors que des taux historiquement bas aux prêts immobiliers inondent le marché et que les banques cherchent à faire du volume, le Haut Conseil de Stabilité Financière s’inquiète de l’assouplissement des conditions d’octroi. A une époque où certains organismes offrent un prêt personnel en 24 heures, jetons un regard sur la situation.

Les inquiétudes du Haut Conseil de Stabilité Financière

Dans une continuité, le marché du crédit immobilier a augmenté de 6,7 % à fin octobre. Le premier objectif des autorités, dans leur demande de resserrer les conditions d’octroi de prêts, est de prévenir les risques d’endettement excessif.

Le Conseil note entre autres une augmentation des pratiques les plus à risques dont l’allongement des maturités, l’augmentation des taux d’effort individuels, une hausse de la part des taux d’effort supérieurs à 35% ainsi qu’une hausse de la part des taux d’apports inférieurs à 5%. Au vu de ces actions, le Conseil recommande aux banques de se conformer aux bonnes pratiques établies.

La demande de crédit en hausse

L’association française des sociétés financières (ASF) a communiqué, à la fin novembre, des chiffres indiquant une large croissance du crédit à la consommation à ce troisième trimestre de l’année 2019. Notons qu’aujourd’hui, il est possible d’obtenir un mini crédit en 24 h sans justificatif. Il existe en effet des sites européens proposant d’obtenir un prêt personnel rapide sous 24 h et d’autres, dont certains Français, qui offrent des solutions afin d’obtenir un prêt dans des délais rapides.

Le HCSF se demande si les banques françaises deviennent trop laxistes dans l’octroi de crédit immobilier aux ménages français. Afin de s’assurer que cela ne devienne pas la norme, le HCSF a rappelé les bonnes pratiques aux établissements de crédit et il a mis en place un dispositif de suivi détaillé de la part de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

Les néo banques offrent elles aussi désormais le prêt immobilier

Les néo banques sont les dernières-nées des acteurs bancaires. Lors d’une annonce récente, les néo banques ont indiqué que le crédit immobilier viendrait agrandir la gamme de prêts qu’ils proposent. Dès la fin de l’année 2019, leurs clients pourront souscrire au crédit immobilier, sous certaines conditions.

Cela illustre bien qu’il y a effectivement une recrudescence de l’offre des banques au niveau des prêts immobiliers et qu’il est possible, comme le souligne le HCSF, qu’afin de parvenir à leurs objectifs, les banques ont assoupli leurs conditions d’octroi.

Leave a Comment: