Une nette augmentation du prix de l’immobilier a été constatée ces dernières années. Cela s’explique par le taux d’intérêt toujours plus attractif, ainsi que la facilité de l’octroi du crédit immobilier. Ainsi, depuis trois ans, les prix ne cessent d’accroitre et le phénomène se manifeste à l’échelle mondiale.

Un taux d’intérêt alléchant

La hausse du prix de l’immobilier est liée à l’octroi des prêts par les établissements bancaires. Les démarches sont facilitées pour encourager les ménages à devenir propriétaire. Ainsi, les taux sont abordables permettant à la plupart des couches de la population d’investir dans un bien. C’est donc normal que la demande immobilière augmente. Face à la forte augmentation des demandes, les offres de vente sur le marché ne suivent plus, d’où la hausse des prix. En effet, quand le nombre de demandeurs augmente, les biens acquièrent plus de valeur.

Une croissance économique importante au niveau mondial

Depuis quelques années, on assiste à un véritable boom économique dans de nombreux pays. En 2017, la FMI s’attend à une croissance économique mondiale à hauteur de 3,5 %. Un tel bond engendre automatiquement une hausse des prix des biens immobiliers. Comme ce secteur dépend du pouvoir d’achat des ménages, il suit les tendances économiques actuelles. Dans les prochaines années, le prix devraient soit se stabiliser, soit monter.

Des prix en hausse aux quatre coins du globe

La croissance du prix immobilier a débuté il y a déjà trois ans dans plusieurs pays. Selon une étude réalisée par le cabinet Knight & Franck, une tendance à la hausse a été observée dans 48 pays sur les 55 états du panel. L’envolée des prix n’est pas la même d’un pays à l’autre, mais une évolution moyenne de 6,5% a été observée par an. Dans certains pays, la hausse atteint des records en s’élevant à plus de 10%. L’Islande se démarque du lot en affichant une croissance à hauteur de 18%. Ces dernières années, la demande de logement a considérablement évolué à cause d’un contexte économique florissant. A Hong Kong, le bond a atteint les 14% alors qu’en Nouvelle Zélande, elle s’élève à 13%. Au Canada, on a enregistré une évolution à hauteur de 13,5%. Autre pays à la croissance du secteur immobilier intéressant, la Turquie affiche aussi une augmentation jusqu’à 13%. En Europe, Malte enregistre une hausse de plus de 12%. En République Tchèque, l’évolution atteint 11% contre 10,5% en Estonie et en Hongrie.

Des conditions favorables en France

En France, les experts ont prévu environ 880 000 transactions dans l’immobilier ancien en 2017, mais récemment, ils ont revu les ventes à la hausse et tablent sur 920 000 transactions. En effet, le contexte immobilier demeure favorable, si l’on se réfère au taux d’emprunt et au prix des biens. Une hausse à hauteur de 3 à 4% devrait être constatée d’après les chiffres publiés par les Notaires de France. Dans la mesure où le prix au mètre carré d’aujourd’hui est plus abordable que celui de demain, les acquéreurs n’hésitent pas à investir dans des biens immobiliers. D’autant plus que dans le neuf, les aides comme la loi Pinel ou encore le Prêt à taux zéro facilitent grandement l’accès aux biens immobiliers

La hausse des prix en France

En France, le prix de l’immobilier s’envole. Cette hausse touche surtout certains départements urbains. Sur la côte aussi, le tarif rebondit. Nice par exemple, à cause de ses atouts touristiques et sa croissance économique fulgurante, constitue une excellente destination d’investissement. Le prix se situe à 3874 euros le mètre carré pour un appartement contre 4559 euros pour une maison. En tout cas, l’existence des mesures visant à encourager les particuliers à acheter semble fonctionner. La loi Pinel et le PTZ + ont par exemple contribué à relancer le secteur de la pierre en France. A cela s’ajoutent les programmes neufs à Nice proposant aux investisseurs de plus en plus de choix de biens. Dans la région Ile de France, le prix atteint parfois des records. C’est le cas à Paris, où le prix au mètre carré frôle les 10000 euros. En moyenne, le prix d’un appartement s’élève à 8823 euros et la maison est en vente à 9458 euros le mètre carré.

 

Voir également : http://www.conseils-finance.com/point-limmobilier-2017-hausse-baisse-reste-monde/